Face aux crises sanitaires et climatiques, comment faire de Dijon une ville qui protège ?

lien pour accéder directement au questionnaire

Chère dijonnaise, cher dijonnais,

La crise du coronavirus, avec le confinement qu’elle a imposé et l’incertitude sur son évolution, constitue une épreuve pour beaucoup d’entre nous. La crise sanitaire a affecté de nombreuses familles du territoire par la perte de proches et la crise économique qui en découle touche aujourd’hui un certain nombre d’habitants qui ont perdu ou perdront leur emploi.

Cette crise sanitaire intervient dans un contexte déjà fragilisé par la crise climatique, l’effondrement de la biodiversité et la diminution rapide des ressources pétrolières. Pour lutter contre le réchauffement climatique, et adapter nos territoires, le gouvernement français s’est engagé à atteindre la neutralité carbone en 2050, ce qui suppose de diviser par 6 les émissions de gaz à effet de serre du pays.    

Cet objectif est réalisable sous condition : il suppose des changements profonds dans nos modes de vie et nos façons de produire, de consommer et d’échanger. Et il faut également que les politiques qui seront menées, permettent aux habitants et aux entreprises de s’adapter en finançant de véritables programmes qui feront face aux enjeux climatiques et sanitaires. Il s’agit désormais d’engager la transition vers une société sobre et juste, libérée du consumérisme et du dogme de la croissance.

Au 1er tour des élections municipales, notre liste Dijon Ecologique et Solidaire vous a proposé un programme de transition écologique et solidaire pour Dijon. La crise actuelle démontre la pertinence de l’ambition portée durant notre campagne : construire ensemble un territoire capable d’amortir les chocs pour vivre mieux. Pour renforcer cette volonté, nous prioriserons certaines orientations, réorienterons des projets. Comme le souligne le philosophe Bruno Latour, le confinement aura eu une vertu : démontrer qu’on peut arrêter des activités auparavant jugées indispensables.

La crise du coronavirus, en révélant la vulnérabilité de nos chaînes de production et d’approvisionnement, nous oblige aussi à penser des solutions nouvelles, audacieuses, vers un territoire résilient, c’est-à-dire capable de surmonter les épreuves et les crises à venir. 

Notre programme répond déjà à cette ambition par : 

  • Une conversion écologique de l’économie pour des emplois durables et locaux, 
  • Une relocalisation de l’agriculture afin de développer l’autonomie alimentaire,
  • Une distribution à petite échelle des produits locaux dans tous les quartiers afin de rendre accessible une alimentation bio pour tous, 
  • Une optimisation des modes de déplacements faciles sans polluer c’est-à-dire : développer une continuité des pistes cyclables sécurisées, améliorer l’offre des transports en commun etc. 
  • Une santé préservée grâce à des campagnes de prévention. 

Dans l’esprit qui anime notre projet municipal, construire avec les dijonnaises et les dijonnais un territoire résilient, nous souhaitons recueillir la vision des dijonnais.es sur les indispensables changements qu’appelle la crise du COVID19. 

Pour cela nous vous proposons de répondre à ces quelques questions en cliquant sur ce lien.

Facebooktwitter