Notre liste


Stéphanie MODDE

Âgée de 51 ans, adjointe au Maire de Dijon en charge de l’écologie urbaine

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Smodde.jpeg.

“L’urgence climatique, la destruction des ressources , la perte irrémédiable d’une partie de la biodiversité liée à un modèle économique excluant de plus en plus de personnes , ainsi que les succès des marches climat, de l’engagement des plus jeunes, de la prise de conscience massive des enjeux liés au l’impact négatif de l’activité humaine m’ont encouragée et   portée dans ma décision de me présenter comme tête de liste .

Mener cette campagne est un beau défi, l’enjeu politique est fort localement et nationalement. Je souhaite que cette campagne soit porteuse de sens et d’espoir.  Il est encore temps d’agir pour ne pas subir.   Pour cela, l’énergie, les qualités de toutes et tous doivent être mises au service d’une dynamique que nous construirons ensemble.

Comptez sur moi pour fédérer dans cette liste   associations et citoyens. Je me porte garante de poursuivre le travail collaboratif, d’ouverture aux citoyens qui veulent s’investir dans un projet municipal et y porter des idées. Une ville appartient à ceux qui l’habitent et la font vivre. Elle vit mieux grâce à ses associations, aux collectifs qui y apportent du lien social et participent à l’entraide et aux biens communs.

Engagée depuis 1995 au sein des Verts puis d’Europe Écologie, je suis élue depuis 2008 à la ville de Dijon, tout d’abord comme conseillère municipale et communautaire puis comme adjointe au maire déléguée à l’écologie urbaine en 2014. Sur ce mandat, je me suis investie en priorité sur un sujet majeur pour l’écologie et pourtant absent jusqu’alors :la biodiversité /la nature en ville.

J’ai travaillé également sur le thème des jardins partagés et familiaux avec la création et la mise en réseaux de ces jardins. En tant que déléguée du quartier MONTMUZARD, je suis active au sein de la commission de quartier et aux projets proposés et portés par les habitants notamment au sein du jardin partagé du Mont des muses.

En tant qu’élue sortante, je connais bien le fonctionnement de la ville de Dijon.  Ma délégation transversale me permet de travailler avec nombre d’adjoints et d’avoir une vision fine des enjeux et  des dossiers importants  .

J’ai conservé une activité professionnelle à mi-temps. Je travaille comme conseillère à l’emploi à ce titre j’ai une connaissance fine des problématiques de l’emploi et de l’insertion, du tissu économique, qui sera bien évidemment un des thèmes attendus de cette campagne.

Le travail est enthousiasmant, même si la tâche est ardue et que le temps compte. Si vous le souhaitez, nous porterons ensemble le projet de nouvelles manières de vivre, d’habiter, de se nourrir, de se déplacer, dans le respect de l’environnement et dans la solidarité.”


2 – Olivier MULLER

Âgé de 46 ans, Responsable en finances publiques locales, je suis père de 2 enfants adoptés en Éthiopie

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est DSC_0367-e1581809505406-1024x968.jpg.

“Militant écologiste, secrétaire départemental chez Europe Écologie Les Verts, je suis aussi engagé dans le monde culturel et associatif.

J’exerce le métier de financier territorial, actuellement chez les pompiers de Côte d’Or, et j’enseigne les finances publiques locales à l’Université.


Mon principal trait de caractère ? Je suis tenace : sur le terrain ou dans les dossiers, je ne lâche rien !Nous ne pouvons plus nier les dérèglements climatiques, la disparition de la biodiversité, la dégradation de la qualité de l’eau et de l’air. Face aux défis à venir, nous avons besoin d’une ville plus respirable, plus fraternelle et plus solidaire !C’est la raison pour laquelle je m’engage aux côtés de Stéphanie Modde sur la liste “Dijon Écologique et Solidaire”


3 – Karine SAVINA

Âgée de 49 ans, 3 enfants, DRH Groupe La Poste, ancienne Présidente du CDB (club professionnel Handball féminin)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est EELV-colistiers-Karine-e1581958474552.jpg.

“Il s’agit de mon premier engagement dans une campagne électorale : je n’ai en effet jamais exercé de mandat d’élue, mais je souhaite mettre à profit mon expérience dans le sport et dans mon milieu professionnel pour servir au mieux le projet municipal par les écologistes dijonnais autour de Stéphanie Modde.  Ce projet électoral m’a convaincue car il permet un rassemblement écologique citoyen et solidaire. L’écologie est la première priorité des français, une espérance qui se lève et je souhaite participer plus activement à cet élan.

Mon Dijon écologique et solidaire 2020, c’est la volonté de porter l’écologie au cœur de toutes les décisions économiques prises pour notre Ville (écologie intégrale) ; de défendre la parité Hommes – Femme et développer l’écoféminisme dans les organes de décision municipaux et de faire de la Cité internationale de la Gastronomie et du vin, un projet ouvert à tous les dijonnais.”


4 – Patrice CHATEAU

Âgé de 60 ans, adjoint au Maire de Dijon en charge de l’environnement, je suis père de deux enfants de 20 et 22 ans. Je suis très attaché à la qualité du service public où j’exerce. 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est EELV-colistiers-Patrice-e1581958462514.jpg.

“Militant écologiste depuis 1997, j’ai créé en 2006 une AMAP. J’ai été élu Adjoint au Maire à Plombières les Dijon en 2008 puis à Dijon en 2014.

Au cours du dernier mandat, j’ai impulsé et conduit une politique d’augmentation de la part des produits bio dans les menus scolaires. Avec des résultats encourageants : ce taux a été multiplié par 3 de 11% à 35%, à coût constant pour les familles comme pour la Ville. Le nombre de repas végétarien a augmenté également pour s’établir à plus d’un repas par semaine. Je suis très motivé pour continuer et tendre vers le 100% de bio en 2026, intégrer rapidement 2 repas végétariens par semaine et proposer une alternative végétale les autres jours. 

J’ai également conduit un programme de labellisation « EcoJardin » de plus de 60% de nos surfaces d’espaces verts, celui-ci garantit un entretien écologique exemplaire. 

Pour répondre aux défis immenses du climat et à l’urgence d’y répondre, je suis convaincu que c’est en local que les changements peuvent être initiés, les résultats mesurés, la preuve faite que cela est possible !

Je suis pragmatique et garde toujours le regard sur l’objectif. 

J’apprécie de travailler en équipe et suis fier d’appartenir à notre liste conduite par Stéphanie MODDE « Dijon Ecologique et Solidaire » Elle est constituée de personnes fortement motivées et investies d’une conscience écologique aigüe. 

Je suis enthousiaste pour répondre collectivement au désir de végétal exprimé par les Dijonnais.e.s comme pour redonner à l’animal, domestique ou sauvage, bien être et respect.

L’humanité appartient à la biodiversité, aussi mettre tout en oeuvre pour sauver les écosystèmes me paraît essentiel pour tous.”


5 – Catherine HERVIEU

Âgée de 61 ans, mariée, 5 enfants et 5 petits-enfants, vice-Présidente Dijon Métropole, retraitée de l’éducation nationale

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est EELV-colistiers-Catherine-e1581958452898.jpg.

 J’ai un engagement de long cours qui prend sa source dans la lutte anti-nucléaire et pour la justice sociale, je suis militante des verts puis EELV depuis 1992.-

Ma vice-Présidence aux mobilités actives, l’air, le bruit et les milieux aquatiques recouvre un large champ environnemental et très complémentaire. Bien qu’il reste beaucoup à faire, j’ai la satisfaction d’avoir contribué à faire reconnaitre largement au sein des conseils de Dijon et Dijon métropole la prise en compte des déplacements alternatifs à la voiture individuelle, les enjeux environnementaux et sanitaires de la qualité de l’air, la reconquête de la qualité des cours d’eaux notamment pour l’Ouche. 

Les mobilités actives, levier incontournable pour le climat : 2ème place du Baromètre Parlons Vélo en 2017, le Challenge au Travail sans ma Voiture, les fêtes du vélo, apprentissage et ateliers vélo dans les activités péri-scolaires, journée « A Pied, à vélo, bien dans ma ville ».

 La qualité de l’air : présidente d’Atmo Bourgogne Franche-Comté depuis mai 2017, j’ai impulsé la création d’outils d’accompagnement au changement de comportements avec l’application smartphone Air To Go et la plateforme interactive « Mon air, ma santé ». J’ai fait adhérer Dijon métropole à l’Alliance des Collectivités pour la Qualité, association créée en 2017 à l’initiative d’élu.es locaux face à l’inertie nationale quant au non-respect des directives européennes sur la qualité de l’air, notamment pour les particules fines et l’ozone. 

Gestion de l’eau et des milieux aquatiques : Je siège depuis 2018 dans la nouvelle configuration du Syndicat du Bassin de l’Ouche et de celui de la Vouge dont les périmètres relèvent maintenant de la métropole et des communautés de communes concernées. Ces nouvelles organisations incitent au dialogue entre collectivités en tablant sur une démarche de dialogue et d’alliance des territoires plutôt qu’un jeu de concurrence le plus souvent inefficace et nuisible pour l’amélioration de l’environnement.

Elue, je reste citoyenne engagée : ainsi, j’ai participé à la campagne Stop Glyphosate en 2019, pesticide emblématique qui pollue les sols, les cours d’eau et l’air et génère des atteintes à notre santé en tant que perturbateur endocrinien. Avec 56 autres personnes, j’ai déposé plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui, tromperie et atteintes à l’environnement » en direction des firmes agro-chimiques suite à la détection de glyphosate dans nos urines. Cette démarche est complémentaire à l’élaboration de l’action publique et en cohérence avec mon engagement écologiste. 



6 – Fabien ROBERT

Âgé de 47 ans, chargé de la promotion d’une association dans le tourisme social et familial

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est EELV-colistiers-Fabien-e1581958432204.jpg.

“Mon Dijon écologique et solidaire 2020, c’est une ville apaisée, qui ne laisse personne de côté. C’est une Cité où les commerces et les services de proximité se développent, où tous les dijonnais ont un accès facile et rapide aux espaces verts dans et autour de la ville.

L’écologie à Dijon ou ailleurs c’est aussi le respect de la vie. Cela passe par l’entraide et la bienveillance de tous, voisins, voisines, humains ou animaux. L’écologie est l’harmonie de toutes les plus belles choses de la vie .”


7 – Edwige BAZEROLE

Âgée de 45 ans, Coordinatrice des Marches pour le climat, conductrice de travaux

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est EELV-colistiers-Edwidge-e1581958408642.jpg.

“Il s’agit de ma première campagne électorale. Depuis 2014, j’ai participé à la co-création du village Alternatiba. Après la démission de Nicolas Hulot, j’ai été impliquée dans l’organisation des Marches pour le climat à Dijon. J’ai été très impressionnée par la posture et par l’engagement de la jeune Greta Thunberg, puis de la jeunesse qui nous a rejoint dans la rue. C’est à ce moment que j’ai décidé de rejoindre Stéphanie Modde en intégrant la liste « Dijon écologique et solidaire ».

Mon Dijon écologique et solidaire 2020, c’est une ville dans laquelle je me déplace en vélo, à pied, en transport en commun en toute sécurité de jour comme de nuit avec une proposition de box à vélo pour garer son vélo, sa trottinette en toute sécurité dans les rues… c’est une ville dans laquelle j’admire et je vis la nature en ville sous différentes formes : trame verte, îlots de fraîcheur, murs végétaux…C’est une ville qui propose une offre alimentaire saine et locale : qui développe massivement les circuits courts accessible à tous. C’est enfin une ville qui organise des festivals, culturels, sportifs en intégrant une véritable politique zéro déchet et la préservation des lieux lorsqu’ils déroulent dans la nature autour de Dijon.

Si nous voulons que les comportements changent, nous nous devons de montrer l’exemple dans tous ce que nous proposons aux habitants de cette ville et de la métropole ! “


8 – Frédéric Faverjon

Âgé dé 49 ans, Vice-Président de Dijon métropole, Professeur en classe préparatoire aux grandes écoles, marié, 2 enfants

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est EELV-colistiers-Fred-e1581958394561.jpg.

“Titulaire d’un diplôme d’ingénieur et d’un doctorat en génie des procédés, je suis professeur au lycée Carnot après avoir été enseignant-chercheur à l’Ecole Centrale Paris. Adhérent EELV depuis 15 ans, j’ai toujours milité pour l’écologie et la solidarité, notamment comme bénévole d’une association d’éducation populaire pendant près de 20 ans et à travers mon expérience de coopération au Cameroun.

Vice-Président de Dijon métropole à l’eau et l’assainissement depuis 2014, j’ai montré qu’une politique écologique de gestion de l’eau est moins chère car prévenir coûte bien moins cher que de guérir. Une politique écologique est aussi solidaire comme en atteste la mise en place d’une tarification sociale de l’eau à Dijon et l’incitation aux économies de fluide.

Mon Dijon écologique et solidaire, c’est une ville qui renoue avec ses rivières, qui préserve ses ressources en eau. C’est une ville qui développe l’agriculture biologique et les pratiques agricoles vertueuses sur ses zones de captage grâce aux circuits courts permettant d’alimenter en denrées alimentaires les cantines dijonnaises. Cela permettra de baisser le prix de l’eau car prévenir coûte moins cher que guérir. C’est aussi plus écologique car la diminution des pesticides permettra de mieux préserver la biodiversité.”


9 – Souad SAMADE

Âgée de 38 ans, mère d’un enfant. Je travaille dans le milieu sportif

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est EELV-colistiers-Souad-e1581958383625.jpg.

“Je constate l’impact du changement climatique dans le monde. A Dijon, les grosses chaleurs notamment de l’été dernier, démontrent qu’il est temps d’agir. La transition écologique est “capitale”, il est temps de modifier notre façon de vivre pour garantir un environnement harmonieux, prospère et vivable à nos enfants.


Face à cette urgence climatique, j’ai choisi de m’engager pour ces municipales, sur la liste « Dijon écologique et solidaire » menée par Stéphanie Modde. Seule garante d’un vrai programme d’action locale de transition écologique.”


10 – Laurent MONNOT

Âgé de 50 ans, je suis marié et père de 2 filles de 20 et 22 ans

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Laurent-scaled-e1581958365356-858x1024.jpg.

“Je suis dijonnais depuis 2003 et ai effectué une partie de mes études à l’université de Dijon en filière biologie à la fin des années 80.
Je suis hydrologue de formation et exerce professionnellement en tant qu’ingénieur technique dans le domaine de l’environnement depuis près de 25 ans.


Fortement impliqué dans la vie du quartier dans lequel j’habite, j’ai participé activement aux 2 dernières commissions du quartier Université (2015-2020) mises en place par la ville de Dijon.


Depuis 2016, je suis Président et co-fondateur d’une association d’habitants de quartier et oeuvre avec les membres de l’association à la création de lien social intergénérationnel et interculturel. Dans ce cadre, nous avons mis en place un jardin partagé, organisons une fête de quartier et plein d’autres événements permettant à la fois de créer une vie de quartier et du lien entre les habitants de tous âges et de toutes origines.


Ces expériences associatives et d’engagement dans le fonctionnement de la ville de Dijon, complétées par la conviction qu’il est urgent d’agir pour la planète et le mieux-vivre ensemble, m’ont fait m’engager pour ces élections municipales 2020 sur la liste Dijon Écologique et Solidaire menée par Stéphanie MODDE.


Je suis convaincu que la ville doit être imaginée avec ses habitants et que les citoyens doivent être considérés comme des acteurs indispensables à une démocratie vivante. Accepter de faire évaluer régulièrement les politiques menées par la ville est un gage de modernité et de considération de ses habitants. Je m’engage à ce que cela soit mis en place dans la prochaine mandature, si les Dijonnais font confiance à Dijon Écologique et Solidaire en lui accordent une large majorité pour les municipales 2020.”


11 – Samahe TOUNSI

Âgée de 40 ans, mariée, 1 enfant, chargée de communication dans le secteur privé des nouvelles technologies

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Samahe-300x199.jpg.

“Issue de la société civile, engagée depuis plusieurs années dans une écologie du bon sens. Convaincue par la nécessité d’une mobilisation face à l’urgence climatique et écologique pour notre cadre de vie et pour notre santé. Mon principal trait de caractère ? Pragmatique : il n’y a que des solutions.”


12 – Thomas BUFFARD

Âgé de 38 ans, j’ai un parcours d’entrepreneur social et je suis associé d’une coopérative

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Thomas-e1581959234870.jpg.

“J’ai grandi à Quetigny avant de déménager à Dijon il y a 4 ans. Après des études de droit et d’histoire, j’ai crée une entreprise d’insertion spécialisée dans le nettoyage écologique de véhicules qui comptait une vingtaine de salarié(e)s quand je l’ai transmise en 2016. En parallèle, depuis 2015, je suis associé de la coopérative Go’Up qui agit pour le développement de l’économie sociale et solidaire.


Je milite depuis 10 ans pour la promotion de l’entrepreneuriat social et solidaire et j’ai été administrateur au niveau national de la Fédération des Entreprises d’insertion ainsi que du Mouvement des Entrepreneurs Sociaux. Au niveau local, j’ai été administrateur du Pôle d’Economie Solidaire de Dijon et je suis aussi associé de la coopérative qui porte la Péniche Cancale.


Durant toutes ces années, j’ai pu observer que EELV était le parti le plus en pointe sur les sujets d’économie sociale et solidaire et j’ai donc choisi de rejoindre la liste Dijon Ecologique et Solidaire car je souhaite que Dijon devienne une référence en matière d’économie responsable et d’innovation sociale.”


13 – Lorène LERUSTE

Âgée de 47 ans, mariée, mère d’une enfant de 11 ans, micro entrepreneuse dans la garde d’animaux de compagnie et auteure/narratrice.

La naissance de ma fille fut le déclencheur de mon éveil à l’écologie et à l’importance d’une alimentation biologique. Consommer local était aussi à mon sens une évidence, je me tournais donc vers une AMAP qui allait changer ma vie ! J’en devins Présidente et le suis toujours depuis 8 ans. Cette mission me passionne car elle permet de créer un lien solidaire entre le consomm’acteur et le producteur.

Face à l’urgence climatique, nous avons le devoir, pour nos enfants, de créer une ville respirable, végétalisée et tendant vers l’autonomie alimentaire.

Le respect de la Vie humaine ou non humaine est ma priorité, et je veux agir en ce sens en rejoignant la liste Dijon Ecologique et Solidaire.


14 – Bathie N’DIAYE

Âgé de 33 ans, Ingénieur Géomaticien 

Originaire du Sénégal où j’ai grandi avant de venir en France poursuivre mes études. Titulaire d’un diplôme en Ingénierie du Développement Territorial option Cartographie-Géomatique à l’Institut de Géographie Alpine de Grenoble, j’ai occupé par le passé le poste de géomaticien dans différentes structures comme l’Institut de recherches en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea), le Conseil Départemental de l’Isère  ou encore l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise. 

Aujourd’hui, je travaille en qualité d’Ingénieur géomaticien au Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Côte d’Or (SDIS 21).

Conscient de l’urgence écologique et convaincu que chaque citoyen doit apporter sa pierre à l’édifice, je m’engage à mettre mes compétences dans l’éco-construction d’une ville rayonnante, écologique et solidaire.


15 – Floriane COLLIN

Âgée de 25 ans, étudiante en master de philosophie

Il s’agit de ma première campagne électorale. Depuis 2017, je suis investie sur le plan individuel dans la démarche « zéro déchet » pour tous les domaines (économique, alimentaire, vestimentaire, énergétique, transport, numérique, etc.). En 2018, j’ai commencé mon investissement sur le plan collectif et citoyen avec « Alternative Territoriale – Dijon Métropole » et la participation aux marches pour le climat. Je suis particulièrement engagée auprès de la jeunesse, pour faciliter leurs apprentissages et leur épanouissement. Mon principal trait de caractère ? Persévérante : user de patience pour poursuivre une action malgré les difficultés !

J’ai choisi de m’investir auprès de Stéphanie Modde dans la liste « Dijon écologique et solidaire » car la participation citoyenne est pour moi une évidence et nécessaire pour aller plus loin, ensemble, dans nos actions face au réchauffement climatique.

Mon Dijon écologique et solidaire est une ville où il est fait bon vivre, tout le monde se déplace à pied, en vélo, en transport en commun facilement et en sécurité, de jour comme de nuit. C’est une ville qui prend soin de ses habitants en les intégrants dans les projets via la participation citoyenne.


16 – GOGUEL Rémi, Consultant en écomobilité 49 ans

17 – DUGUET Françoise, Retraitée de l’Education Nationale 73 ans

18 – JAILLET Jean-Baptiste, Etudiant Sciences Po  – Youth for Climate 18 ans

19 – LAURENT Coralie, Psychologue clinicienne 40 ans

20 – LOPEZ Pierre, Animateur Locavore 60ans

21 – ESSANHI Zohra, Assistante de service social 42 ans

22 – BOGGIO Vincent, Médecin enseignant chercheur retraité 70 ans

23 – SPINNLER Anne, Docteur en chirurgie dentaire 62 ans

24 – OCTOBON Louis, Etudiant en droit et sciences politiques 20 ans

25 – PEPEY Mélanie, Chargée d’accueil en MJC 47 ans

26 – QUENOT Fabrice, Vélo taxi – coursier vélo 35 ans

27 – ROYER Odile, Médecin du travail 56 ans

28 – STELL Arthur, En recherche d’emploi 25 ans

29 – COUTELIER Carole, Ingénieur qualité 50 ans

30 – RAULT Philippe, Médecin hospitalier 63 ans

31 – MONARD Sarah, Auxilaire de puériculture 34 ans

32 – MARY Alain, Contrôleur agricole 44 ans

33 – BAK Séverine, Cadre coordinatrice en EPHAD 34 ans

34 – BILLY Franck, Vendeur en magasin biologique 55 ans

35 – LAMBERT Violaine, Costumière 43 ans

36 – MOUGEL Philippe, Sociologue 63ans

37 – ALLIOT Sandrine, Secrétaire comptable 27 ans

38 – FÉAU Damien, Commerçant 42 ans

39 – LIEUTET Carine-Lydia, Professeur en lycée professionnel 47 ans

40 – CLAUDE Hugo, Intermittent du spectacle 26 ans

41 – FAVRE-SAFIAH Marie-Claude, Assistante maternelle 79 ans

42 – CARDINAL Benjamin, Ingénieur énergétique 26 ans

43 – FOURNIER Marie-Christine, Enseignante d’anglais 60 ans

44 – GODINOT Etienne, Formateur retraité – Mouvement pour une alternative non violente 70 ans

45 – ASTIER Charlotte, Éducatrice spécialisée 30 ans

46 – LAPOSTOLLE Guy, Professeur d’université 56 ans

47 – AFFLARD Stéphanie, Responsable hygiène sécurité 48 ans

48 – DEMEAULTE Franck, Éducateur spécialisé 34 ans

49 – GARES-BEHAGUE Sylvie, Responsable recrutement 56 ans

50 – HABERSTRAU Michel, Directeur centre de formation – Président association d’éducation alimentaire 56 ans

51 – GIROD Annie, Professeur retraitée 63 ans

52 – SCHAMELHOUT Guillaume, Programmateur 46 ans

53 – MARC Lisa, Éducatrice spécialisée 27 ans

54 – PRONNIER Yves, Agent Commercial 72 ans

55 – GREBOT Isabelle, Travailleur social 58 ans

56 – COULON Thomas, Enseignant 36 ans

57 – REJUS Nadège, Médecin généraliste 47 ans

58 – AFEISSA Hicham-Stéphane, Professeur de philosophie 47 ans

59 – DURU-BELLAT Marie, Sociologue 69 ans